Home Astuces & Conseils Épilation : les bonnes pratiques !

Blonde, brune ou rousse, qui que vous soyez, impossible de faire l’impasse sur l’épilation. À la cire ou à la crème dépilatoire, à l’épilateur ou au laser, découvrez les différentes pratiques pour venir à bout des poils disgracieux.

L’épilation à la crème dépilatoire

C’est l’arme fatale des grandes douillettes. Avec la crème dépilatoire, aucun risque d’avoir mal puisqu’ici ce sont des agents chimiques qui détruisent le bulbe du poil. On applique la crème sur les zones à traiter (idéalement jambes et maillot) avant la douche, on laisse poser et on rince. En général, le résultat tient 3 jours et le poil, affaibli à la racine, repousse plus doux que si on l’avait rasé.

L’épilateur électrique

Pratique, l’épilateur peut s’emporter partout, même en vacances. Agissant comme des dizaines de pinces à épiler, il arrache les poils et leurs bulbes. Résultat, vous êtes douce pour au moins deux semaines, voire trois. La plupart des épilateurs parviennent à attraper des poils assez courts (0,5 mm), pour éviter d’avoir à attendre une repousse totale. Pour une séance d’épilation moins douloureuse, prenez un bain chaud au préalable.

L’épilation à la cire

Cire froide, chaude ou orientale, à vous de choisir ! Entre cire froide et chaude, la plus efficace demeure toutefois la seconde. En effet, la chaleur ouvre les pores et facilite l’arrachage du poil. Une fois la cire fondue, on l’applique en bande à l’aide d’une spatule ou d’un roll-on. Une fois la bande séchée, on l’arrache d’un coup sec. Pour la cire orientale, la méthode est similaire, c’est la cire qui est différente. Elle est constituée de sucre, miel, citron et eau. Ce caramel forme une pâte malléable, redoutable sur tous les poils et duvets, même ceux du visage. Ces différentes techniques se pratiquent en institut ou à la maison.

L’épilation durable

Il existe des techniques d’épilation longue durée. À la lumière pulsée, elle se pratique en institut ou dans un centre dermatologique. Une lumière intense chauffe le pigment du poil jusqu’à destruction. Pour que cela fonctionne, le poil doit être foncé et la peau pâle. Comptez 8 à 10 séances pour un résultat probant qui durera 2 à 3 ans. L’épilation au laser est, elle, encore plus redoutable pour le follicule pileux qui est détruit par la chaleur du laser de façon irrémédiable. Les résultats sont donc plus durables, quasiment définitifs. La plupart des zones nécessiteront 5 à 6 séances, parfois jusqu’à 10. Même si elle n’est pas remboursée par la Sécurité sociale, l’épilation laser est un acte médical : faites pratiquer les séances par un dermatologue. Vous pourrez en profiter pour lui demander comment traiter la cellulite, l’acné ou autre.

 

Leave a Reply